HomeNewsMusiques libres de droit

Le guide de l'iPad

Mener une recherche web collaborative

Le partage et l'échange sont au cœur d'une pédagogie collaborative. Avec ou sans TIC.

Ghislain Dominé, professeur d’Histoire-Géographie dans un collège belge, nous propose une version augmentée et révisée de sa publication pédagogique, le Guide de l’iPad 2 pour les enseignants. Cette édition est axée sur les propositions pédagogiques «notamment pour aider les équipes enseignantes qui envisagent ou qui vivent déjà des projets liés à l’iPad». Chaque fiche d’atelier présente les iApps spécifiques à utiliser pour l’activité.

 

Ci-dessous un exemple de fiche autour d'un usage collaboratif du web. Laissons la parole à G. Dominé:

Postulat de départ

Les élèves sont organisés en groupe pour travailler sur l'organisation du territoire de leur établissement : localisation de l'établissement

Boîte à outils CoBrowser iPhone ou iPad 3G iPad ou iPod touch wifi LE GUIDE DE L'IPAD 2.0 27 organisation des quartiers, logique des axes de circulation... Les élèves ont un accès au web. Mais partagé pour échanger leurs observations et confronter leurs hypothèses.

Pour partager la toile, utilisons l'application CoBrowser. Elle permet de partager une même navigation internet sur de multiples appareils iOS invités ou autorisés. Donc ici, un iPad (ou un iPhone... surtout s'il n'y pas d'accès à internet dans sa salle, comme la mienne) initie la session web.

Prenons le cas où l'enseignant crée la session web. Il a alors le contrôle sur les pages visibles. Dans le cas présent, j'ai crée la session sur mon iPad et mon iPhone est utilisé comme poste élève se connectant. L'iPhone affiche donc la session crée sur l'iPad.

Sur l'écran de l'iPad, réception d'une notification pour accepter la connexion.

Dans notre scénario, imaginons donc que le professeur invite à une recherche sur wikipedia. Les iPad des élèves afficheront alors la même page. Mais les groupes peuvent interagir avec le site proposé: naviguer sur le site ou proposer un changement de site, comme Google Maps (ce site se prêtant plus bien à notre scénario pédagogique).

Dans ce cas, l'iPad créateur de la session reçoit une demande de changement de site quand un groupe en fait la demande en entrant une adresse ou bien une requête Google.

Les échanges sont alors nombreux: les groupes doivent s'accorder (qui a fini? Quels sites envisager? Dans quel ordre?). Chaque groupe peut sauvegarder les photos et textes des sites, et ainsi se créer un porte-folio différent des autres.

La reprise collective est là aussi extrêmement pertinente: pourquoi avoir choisi cette information plutôt qu'une autre?

Enfin, en connectant l'iPad ,créateur de la session, sur un videoprojecteur, on peut laisser une place non négligeable aux initiatives individuelles : vérifier une hypothèse sur écran géant ; proposer une hypothèse au groupe et à la classe...

 



Mis à jour le lundi 24 octobre 2011 19:24

L'ensemble des articles du site est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.

Archives des news

Aller au haut